• baby

CONSEILS

Question de maman qui ne donnent pas le sein

Les raisons de l'abandon, toujours douloureux, de l’allaitement d’une mère, sont nombreuses. Parmi les plus fréquentes figurent le manque d’aide, les informations confuses et contradictoires concernant l’allaitement, et le manque d’expérience. Nous vous montrons quelques témoignages significatifs ainsi que l’opinion qu’en ont les experts.

Il ne faut se sentir coupable.

Je n’ai pas pu donner le sein à mon enfant parce que je n’avais pas de lait. J’en ai souffert et cela a provoqué chez moi un sentiment de culpabilité. Pourquoi personne ne dit qu’il ne faut pas culpabiliser les mères qui ne peuvent pas donner le sein non par caprice mais par nécessité ?

Souvent, lorsqu’une femme cesse de donner le sein à son bébé, le problème réside dans le manque d’informations correctes et d’aide compétente, non dans une agalactie ou manque de lait, qui est rare. Mais le pire est que la mère finit par se sentir coupable car elle "sent" vaguement que quelque chose n’a pas marché, et comme elle ne sait pas trop à qui en attribuer la responsabilité, elle s’en culpabilise elle-même. Cela est dû principalement au manque d’informations efficaces.

Autrefois, la situation était très différente car en arrivant à l’âge fertile, les femmes avaient déjà eu l’occasion de voir comment d’autres mères s’occupaient de leurs enfants de tous les âges. Dans le contexte d’une "grande" famille, on pouvait compter sur l'exemple pour apprendre à être mère. Mais de nos jours les mères tâchent d’obtenir des informations à travers d’éducation maternelle, des magazines et des livres, dont les messages sont rarement sans équivoque et augmentent leurs doutes.

Des mères dont on ne s’occupe pas.

Quand je suis sortie de la maternité, on m’a dit que le lait monterait tout de suite. Mais une fois à la maison, le bébé pleurait, et aussi le lendemain, alors je suis retournée à l’hôpital, où ils l’ont admis car il était déshydraté. Pourquoi personne ne contrôle et aide les nouvelles mères ? On ne pourrait pas leur indiquer une formule pour compléter les tétées pendant les premiers jours ?

Avant de sortir de la maternité, toutes les mères devraient obtenir les informations nécessaires pour évaluer la montée de lait se produit et si l’enfant est conditions parfaites pendant l’attente.

Dans la majorité des cas, la montée de lait se produit au cours de la première semaine de vie du nourrisson. Cependant, elle se produit parfois plus tard, voire 10 à 12 jours après. Dans certaines situations, des examens plus exhaustifs peuvent être nécessaires. Certains bébés ont du mal à prendre le sein en raison de problèmes de relation ou de causes mécaniques, comme la difficulté de coordination pendant la succion. On peut y ajouter les bébés qui souffrent de reflux gastro-oesophagien, qui sont mal à l’aise après les tétées. Face à toutes ces difficultés, il faut tâcher d'identifier les véritables problèmes et d’y faire face, puis opter pour le lait infantile ou pour le sein.