• baby

CONSEILS

La sucette, jusqu’à quand ?

Comment interrompre l’utilisation de la sucette ? Voici quelques règles simples qui peuvent rendre la séparation de sa chère sucette moins traumatisante :

Pour que le retrait de la sucette soit plus facile, il est conseillé de ne pas en abuser. C’est-à-dire, ne pas la lui mettre dans la bouche constamment même lorsqu’il ne la demande pas, ou bien pour lui fermer la bouche dès qu’il pleure. La sucette doit être utilisée uniquement lorsqu’elle est nécessaire, et il faut la retirer de la bouche de l’enfant dès qu’il s’endort pour éviter qu’il l’ait trop longtemps et qu’il se réveille à chaque fois qu’elle tombe de sa bouche.

Un moment approprié pour réduire ou éliminer l’utilisation de la sucette est lorsque le nourrisson commence à marcher à quatre pattes et à faire ses premiers pas. À ce moment-là, son intérêt pour de nouvelles activités et l’exploration facilitent son abandon du plaisir oral. D’autre part, il faut éviter que le petit s’attache à un seul type de sucette, et de la laisser pendue de son cou toute la journée lorsqu'il est déjà au stade où il déambule dans toute la maison, à quatre pattes ou pas à pas.

- Si on lui donne toujours la sucette seulement quand il se couche, il sera facile de l’éliminer à partir de deux ans.

- Pour arriver à ce que l’enfant abandonne la sucette, il faut choisir une période tranquille.

- Il faut lui donner une bonne raison de renoncer à la sucette : "On va la donner au Père Noël".

- Il est déconseillé de cacher la sucette à la maison, car vous pourriez céder à la tentation de lui redonner.

- Il faut consoler l’enfant et le féliciter de s’être comporté comme un grand. Ainsi, il sera fier d'accepter un tel renoncement, de faire un pas qui le rapprochera du monde des adultes.

- Il est important de procéder par étapes : d’abord l’éliminer l’après-midi pendant la sieste, etc.

- Le soir, on lui donnera une peluche ou tout autre objet qu’il accepte en échange de sa sucette.

- Il ne faut jamais avoir recours à des punitions ou des humiliations. Son élimination doit être interprétée comme une conquête et non comme un châtiment.

- Il ne faut pas être trop impatient, et il faut respecter le rythme du bébé