• baby

CONSEILS

Les idées reçues à oublier

Par tradition, beaucoup d’erreurs sont commises dans les soins de l’enfant. Quelles sont-elles, et pourquoi doit-on s’en débarrasser ?

"Fesses rouges : utiliser une couche en tissu"

La dermatite du fessier est un problèmes très fréquent et son apparition est due à l’humidité qui se crée entre la peau et la couche, à l'action corrosive de l'ammoniaque contenu dans l’urine, et aux microorganismes et enzymes présents dans les selles.

Le vieux remède : Remplacer les couches jetables par des couches en tissu (lin ou coton).

Pourquoi ce n'est pas la solution : Ces matériaux s’imprègnent facilement d’urine et ont tendance à se coller à la peau, ce qui accroit l’humidité locale et favorise la multiplication de microorganismes, entre autres le Candida albicans, le principal responsable de la dermatite.

"Pas question de le baigner tant que le cordon ombilical n’est pas tombé"

Ce qui reste du cordon ombilical reste collé pendant une semaine ou deux après le naissance. La cicatrisation complète du nombril demande encore quelques jours de plus.

Le vieux remède : Jusqu’à il y a peu, on recommandait de ne pas baigner l’enfant tant que le cordon ombilical n’était pas tombé, par crainte que le contact avec l'eau n'en ralentisse la chute et favorise l’infection.

Pourquoi ce n'est pas la solution: Aujourd’hui, il a été démontré que le bain ne provoque pas de problèmes, même si le reste du cordon ombilical n’est pas encore tombé. L’important est que le bain soit rapide et que le cordon soit ensuite soigneusement essuyé et enveloppé dans une gaze stérile qui le tienne au sec.

"Tremper la sucette dans du miel pour calmer le bébé"

La sucette est une aide inégalable pour calmer le bébé et favoriser son sommeil. Elle satisfait ses besoins de succion et lui permet de relâcher l’éventuelle tension.

Le vieux remède : Étaler du miel sur la sucette était une stratégie des grand-mères pour la rendre plus appétissante.

Pourquoi ce n'est pas la solution: On ne doit pas offrir de miel ni de sucre au bébé. D’abord, parce qu’ils augmentent le risque de caries si les dents sont déjà apparues. Et aussi parce qu’ils habituent l’enfant à apprécier le goût sucré, ce qui crée les conditions propices à de mauvaises habitudes alimentaires à l'avenir.