• baby

CONSEILS

Halte aux affections du sein

En principe, l’allaitement maternel ne devrait pas causer de souffrance à la maman. Cependant, si le bébé ne prend pas le sein correctement ou si les prises ne sont pas effectuées selon la fréquence nécessaire, des affections gênantes peuvent se produire et compliquer en grande mesure l’allaitement maternel. Voici les principaux problèmes du sein et quelques conseils pour les reconnaître et les traiter le mieux possible.

Las crevasses

Ce sont de petites coupures profondes, très douloureuses, situées au centre du mamelon. Elle sont produites par une succion incorrecte par le bébé.

Que faire?

Il faut corriger la position de l’enfant et ne pas trop prolonger le temps de la prise.

Il est déconseillé de cesser l’allaitement même si les coupures saignent, car il existe le risque de provoquer l’obstruction mammaire et de diminuer la production de lait.

Dans tous les cas, le lait peut être tiré manuellement jusqu’à ce que l’affection disparaisse, et donné au bébé au biberon.

L’obstruction mammaire

C'est une stagnation du lait, qui peut se produire surtout les premiers jours après la naissance de l’enfant. Elle se produit parce que les seins ne sont pas vidés assez souvent ou parce que le bébé prend mal le sein. Les symptômes sont : gonflement, peau tendue et brillante, rougeur, douleur et parfois fièvre.

Que faire ?

Appliquer des compresses chaudes sur l’auréole pendant 10-15 minutes avant le début de la tétée.

On peut aussi appliquer des compresses froides entre les prises, pendant environ 10 minutes, pour soulager la douleur et réduire l’inflammation.

La Mastite

C’est une infection du sein causée par la pénétration de bactéries à l’intérieur de la glande mammaire, généralement à travers des crevasses su mamelon. Elle peut aussi être due à une obstruction mammaire qui n’a pas été traitée correctement, par une chute momentanée des défenses, assez commune pendant la période puerpérale, ou par le port de soutiens-gorges trop étroits.

Cette affection peut se manifester par des douleurs et une rougeur de la peau du sein, ainsi que de la fièvre, de la fatigue, des nausées et des maux de tête.

Que faire ?

L’important est de ne pas cesser l’allaitement maternel et de commencer la prise par le sein non enflammé.

Il faut aussi masser la zone endolorie avec des mouvements doux en direction de l’auréole, pour évacuer le lait.

Le traitement consiste aussi à prendre des antibiotiques pour freiner l’infection, à condition qu’ils soient prescrits par le médecin.

L'obstruction du conduit

Est une inflammation localisée qui empêche la sortie du lait par la zone touchée. Elle est provoquée par les tétées peu fréquentes ou par une extraction incorrecte du lait d’un seul sein. Elle provoque généralement gonflement, tension et douleur.

Que faire ?

Il convient de réaliser des massages préparatoires pendant la grossesse, en particulier si les mamelons sont plats ou rétractiles.

Il faut éviter les soutiens-gorge trop étroits et d’une manière générale, tout ce qui peut irriter le sein, comme les dentelles, pièces métalliques, etc.

Pendant la période d’allaitement, il est recommandé que les prises soient fréquentes, et de changer de temps en temps la position de l’enfant.

Il est important d’appliquer des compresses chaudes avant la tétée, ou d’effectuer des massages du sein pour en améliorer le drainage.